Bonheur au travail

L’impact de la révolution informationnelle

By décembre 12, 2018 No Comments
informatierevolutie

Saviez-vous qu’au Moyen-âge, les gens devaient traiter au cours d’une vie autant d’informations que nous devons le faire actuellement au cours d’une seule et même journée ? Au fil du temps, l’évolution a été telle que nous sommes aujourd’hui inondés d’informations venant de toutes parts. Et dans son sillage, cette (r)évolution a induit un nouveau phénomène important : l’introduction du concept du ‘bonheur au travail’. 

It’s a small world

Cela semble difficilement imaginable de nos jours, mais il fut un temps où l’on écrivait des lettres qui n’arrivaient que des semaines plus tard à destination, et personne ne s’en inquiétait. Jusqu’à l’installation d’un récepteur radio par le Roi Albert Ier en 1914, le bouche-à-oreille était l’un des rares moyens de diffusion des informations en Belgique. Il faut attendre 1953 pour que la télévision acquière ses lettres de noblesse dans notre pays et constitue une source d’information supplémentaire. Une source qui permettait par exemple aux habitants de Flandre occidentale d’en savoir plus sur la vie de leurs concitoyens au Limbourg. L’arrivée d’internet a ajouté une nouvelle dimension à ces flux d’information. Réservé à l’origine aux entreprises et aux universités, l’internet s’est immiscé dans la vie du grand public dès la fin des années 90. Le reste n’est qu’histoire.

Depuis lors, l’évolution numérique a littéralement explosé. Il est presque impossible de suivre la cadence à laquelle apparaissent toutes les innovations qui influencent notre vie au quotidien. Le monde, d’un point de vue virtuel, est devenu ridiculement petit. Lorsque quelqu’un éternue en Russie, les microgouttelettes sont immédiatement projetées en Amérique. Ils veulent construire le plus haut gratte-ciel à Dubaï ? Qu’à cela ne tienne, dès la pose de la première pierre, des plans ont déjà vu le jour dans d’autres pays pour leur damer le pion. Et lorsqu’une star du rock décède, la nouvelle se répand aux quatre coins du globe au moment même où elle rend son dernier souffle. Ce qui paraissait encore impossible il y a peu est aujourd’hui devenu réalité.

Le bonheur au travail, produit dérivé de cette révolution informationnelle

Si nous ne disposions pas aussi facilement d’informations sur ce qui se passe ailleurs, nous ne nous préoccuperions pas par exemple de la vie que mènent nos voisins nordiques. Aujourd’hui, pourtant, nous savons que les Scandinaves, avec les Danois en chef de file, sont les maîtres absolus de la gestion de leur bonheur. Tant dans leur vie professionnelle que privée. Aller voir ce qui se passe chez les voisins, voire plus loin, est simple comme bonjour et donne des idées à quelques idéalistes chez nous qui, à leur tour, provoquent des remous ailleurs.

Grâce à l’abondance d’informations venues des quatre coins du monde et à la rapidité de leur diffusion, nous bénéficions de nouvelles sources d’inspiration. Nous pouvons ainsi découvrir par exemple comment s’y prennent nos voisins du Nord. Nous pouvons nous inspirer de leurs résultats et conclure qu’œuvrer au bonheur professionnel est véritablement bénéfique !

Voilà donc la Belgique inondée à son tour par une vague d’inspiration alliant bien-être et bonheur. Nous observons d’ailleurs le déploiement d’un mouvement à l’échelle mondiale qui tend à effacer la stricte frontière qui sépare d’un côté les personnes côtoyées au travail et celles de notre sphère privée. Les fous, les rebelles, les marginaux ont vite compris ce qu’il fallait faire : surfer sur cette vague du bien-être et du bonheur qui inonde également notre environnement professionnel. Et nous pensons évidemment qu’il s’agit d’une évolution incroyablement passionnante.

Vous souhaitez en savoir plus sur les autres flux qui définissent l’actuelle dynamique du bonheur au travail ? Nous vous invitons dès lors à lire les blogs que nous publierons au cours des prochaines semaines.