Bonheur au travail

Le Bonheur National Brut au Bhoutan: une introduction

By octobre 23, 2019 One Comment
Bruto Nationaal Geluk in Bhutan

Certains le clament haut et fort : « C’est au Bhoutan que les gens sont les plus heureux » ou « Au Bhoutan, il est encore possible de trouver le bonheur », mais en y séjournant, l’on se rend compte qu’il faut nuancer quelque peu ses propos. Suivez-moi à la découverte du bonheur dans ce merveilleux pays du Dragon !

Le bonheur national brut ou BNB, qu’est-ce que c’est ?

En fait, le BNB est le pendant du PNB ou produit national brut. Le PNB exprime la valeur totale de la production d’un pays sur une année et reflète donc sa prospérité économique. Le bonheur national brut, quant à lui, s’apparente davantage à une approche holistique durable du développement où toutes les valeurs matérielles et immatérielles ont un rôle à jouer dans le bonheur de chaque être humain. Neuf domaines s’appuyant sur 122 paramètres permettent de déterminer le BNB d’un pays. Plus le score est élevé, plus le pays compte de valeurs et de conditions remplies pour connaitre le bonheur. Il ne s’agit donc pas d’une évaluation du bonheur ressenti réellement par les citoyens de ce pays, même si l’on peut considérer évidemment qu’il existe une certaine corrélation entre la sensation de bonheur et le BNB.

Que représente le BNB au Bhoutan ?

Le Bhoutan est un pays en voie de développement qui n’a ouvert ses portes aux touristes que très progressivement depuis 1974. Ce pays est confronté à un défi de taille : améliorer la prospérité et les conditions de vie de ses habitants au sein d’une économie mondiale en pleine mutation tout en évitant de tomber dans les pièges de la consommation de masse et de l’uniformisation à la McDo’s. Le 4e roi (en fonction de 1972 à 2006) a ainsi décidé de miser sur le développement du Bhoutan en fonction de son BNB. Il s’agissait donc de gagner et de trouver de l’argent, mais pas au détriment des valeurs fondamentales du BNB. D’où l’importance d’une bonne gestion, d’une croissance socio-économique durable et adéquate, de la préservation de la nature ainsi que de la conservation et de la promotion de la culture locale. Dans ce blog, vous pourrez en apprendre davantage sur les composantes pratiques de ces quatre piliers. Et si vous le souhaitez, vous trouverez les vlogs (en Néerlandais) du voyage via ce lien Youtube.

Les gens qui se rendent au Bhoutan découvrent donc un pays en plein développement (amélioration de l’infrastructure routière, meilleur accès aux équipements de base, accès à la culture occidentale) qui tente de préserver sa culture tout en élargissant ses horizons. Les autorités bhoutanaises sont convaincues qu’en misant sur le bonheur national brut, ils y parviendront.

Nous voyons aussi d’ailleurs dans notre société occidentale des entreprises évoluer et passer de la pure recherche du profit à une économie fondée sur des objectifs concrets, qui souhaitent et qui peuvent contribuer à un monde meilleur. Il ne reste plus qu’à espérer que ces valeurs constitueront les fondations du bonheur au travail dans les entreprises, à savoir les résultats et les relations. Il faut bien sûr gagner de l’argent, mais jamais au détriment de ses propres valeurs fondamentales.

 

One Comment