Bien-être

Le smartphone : Connecté(e)… et stressé(e) en permanence

By avril 4, 2019 No Comments
smartphone stress

“Qu’est-ce qu’un téléphone ?” demande un petit garçon de six ans.
“C’est un GSM avec un fil !” répond fièrement sa sœur à peine plus âgée. “Mamie en a un” précise-t-elle ensuite. Cette petite conversation inattendue sur le quai de la gare m’a fait sourire.

Le smartphone fait incontestablement partie de notre vie quotidienne. Il semble d’ailleurs qu’il en a toujours fait partie. Et pourtant, cela ‘ne fait que’ dix ans que Steve Jobs a présenté le premier iPhone au monde entier.

Aujourd’hui, nous passons énormément de temps sur notre smartphone. Certes, c’est un appareil super pratique. D’ailleurs que fait-on en cas d’attente ? On prend son smartphone, pardi ! Que l’on a d’ailleurs toujours à portée de main. Et avec un peu de chance, qui est toujours suffisamment chargée.

Pour beaucoup, faire défiler sa boîte aux lettres électronique est un véritable un rituel. Lire en diagonale quelques infolettres intéressantes… ce courriel du travail ne semble pas si important, ce sera pour plus tard. Ah, un paiement ! Il faut que je le fasse tout de suite. Et maintenant, vite, un coup d’œil sur Facebook et Instagram. Les notifications de LinkedIn, Pinterest et autres médias sociaux sont aussi très tentantes. Et avant de vous en rendre compte, cela fait déjà un quart d’heure que vous êtes sur votre smartphone ; et, juste avant de le refermer, vous constatez que vous avez raté un message important dans l’un de vos groupes WhatsApp.

Mais voilà le train qui arrive. Le temps est passé tellement vite !

Cette situation vous semble-t-elle familière ?

Internet et burn-out

Depuis l’arrivée d’internet, notre vie a complètement changé. L’internet a fait une accélération fulgurante après le passage de l’an 2000. Dans son sillage, a suivi un flux énorme d’informations qui grossit et s’accélère chaque jour un peu plus. Alors qu’au moyen-âge, il fallait attendre la diligence ou le pigeon voyageur pour savoir ce qu’il se passait à quelques kilomètres de chez nous, nous savons  aujourd’hui que quelqu’un a toussé à l’autre bout du monde avant même que le dernier écho ait fini de résonner.

Ce qui est frappant, c’est qu’il ne faut même plus chercher soi-même activement toutes ces informations. Elles arrivent spontanément jusqu’à nous. Chaque petit évènement dans le monde déclenche une alerte de notification sur le smartphone pour attirer l’attention. Or associer l’internet à des sonneries sur notre smartphone pour nous avertir d’une notification est une association dangereuse pour notre cerveau. Nous ne le réalisons pas vraiment, mais en fait cette association constitue une source de stress inconsciente. Nous sommes constamment connectés avec nos amis, nos centres d’intérêt et le monde. Notre cerveau est constamment stimulé. Rien d’étonnant donc à ce que le stress soit plus que jamais un problème de nos jours.

Et comme le chercheur Alexander Markowetz l’a dit : ‘Le smartphone entrave non seulement notre productivité, mais bien plus encore : notre bonheur de vivre.’

Éviter le stress chronique, c’est investir dans votre santé et votre qualité de vie. Comprendre que le smartphone joue un rôle important à ce niveau-là implique de réagir pour l’utiliser plus consciemment et endiguer la surcharge potentielle de stress.

Comment faire pour remédier au stress provoqué par le smartphone ?

  • Adoptez un comportement conscient. Il existe des applications (oui, oui J) pour surveiller et limiter par exemple le temps que vous passez sur les médias sociaux.
  • Mettez littéralement votre smartphone de côté à certains moments de la journée et veillez à ce qu’il ne reste pas à portée de main.
  • Optez pour le noir et blanc pour votre écran. Certaines couleurs attirent plus l’attention et vous incitent à agir.
  • Désactivez les notifications de vos médias sociaux. Cela vous évitera de saisir votre smartphone chaque fois que vous entendrez un ‘ping’ qui vous avertit de l’arrivée d’une nouvelle notification.
  • Limitez votre usage du smartphone le soir et ne l’emportez pas dans votre chambre. Vous dormirez ainsi beaucoup mieux !